Vous n’aurez pas nos nuits

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui au nom de la sécurité édictez des lois liberticides 

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui au nom de l’État d’Urgence fichez surveillez poursuivez punissez

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui au nom de la sécurité inventez des lois moralistes répressives et injustes

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous les escadrons de la mort qui vous élancez contre des corps désarmés

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui criminalisez nos luttes nos vies et nos fêtes

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui au nom de la sécurité justifiez un racisme d’État criminel

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui au nom de la santé publique justifiez le tri des vies

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui nous confinez mais maintenez le rythme de travail et l’horizon productiviste comme seul horizon

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui au nom de la santé publique laissez mourir les plus vieux dans les EHPAD

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui au nom du droit à la vie justifiez une vie mortelle

Vous n’aurez pas nos nuits 

Vous qui menez par profit les guerres au-delà de nos frontières et importez vos techniques de guerre dans les manifestations

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui au nom de la sécurité de toutes criminalisez des groupes minoritaires

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui avez gazé le personnel soignant Place des Invalides qui manifestait pacifiquement en juin pour avoir plus de moyens après deux mois de travail dément dans des hôpitaux surpeuplés

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui les dépeuplez

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui pillez le monde de toutes ses richesses improductives

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous pouvez bien monter sur nos camions en manifestation casser nos sounds systems piétiner nos instruments arracher les câbles frapper taper verbaliser emprisonner tuer en nous poussant dans la Seine ou dans la Loire 

Vous n’aurez pas nos nuits

Plus vous nous interdirez de sortir et plus notre désir de sortir grandira

Plus vous nous interdirez de sortir la nuit danser et plus notre désir de danser la nuit grandira

Plus vous nous chasserez pour nous invisibiliser plus vous nous taperez pour nous faire taire et plus nous crierons que la rue elle est à nous

Plus vous nous pousserez de vos mains brutales et plus nous nous dresserons face à vous les mains levées le sourire aux lèvres et le coeur battant

Vous n’aurez pas nos nuits

Car nous sommes irrécupérables 

Vous n’aurez pas nos nuits

Car nous sommes insatiables

Vous n’aurez pas nos nuits

Car nous sommes folles 

Et aucun confinement ni aucun couvre feu ne viendront à bout de notre désir de nuit 

Nos nuits s’étiolent dans vos interdits et nous découvrons que notre force de rassemblement est à la fois immense et minuscule

Nous savons que notre marge de manoeuvre est faible mais pas nulle

Nous savons faire bon usage des TAZ

Nous nous sommes nourri.e.s au biberon autonomiste

Nous savons qu’il faut attendre une poignée de courageuses pour organiser une rave illégale

Nous savons que Rave Illégale est un pléonasme car toutes les Raves étaient illégales avant d’être institutionnalisées

Vous n’aurez pas ma haine 

C’est ce qu’une des victimes des attentats du Bataclan a écrit aux terroristes après avoir perdu son amour sous ses yeux 

La répression étatique liberticide et paternaliste a commencé son travail mortifère après ces attentats de novembre 2015 en instaurant un État d’Urgence et en instillant peu à peu les principes d’un racisme d’État décomplexé soutenant que c’est à cause de l’Islam et des musulmans radicaux de France que nos libertés risquent ou se doivent d’être réduites.

Vous qui déguisez le séparatisme républicain sous le voile du séparatisme islamiste

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui mariez la menace islamiste à l’esprit sécuritaire et gangrènez les esprits

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous républicascistes qui distillez dans l’esprit de vos citoyen.ne.s apeuré.e.s le poison de la terreur et de l’obéissance

Le Séparatisme c’est vous

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui inventez chaque mois de nouvelles techniques de contrôle des vies

Vous n’aurez pas nos nuits

Ni nos esprits ni nos corps ne vous appartiendront jamais

Nous gardons précieusement nos substances que nous nous échangeons dans nos corps à corps sans fin quand le dancefloor se transforme en extase collective

Vous qui après cette première attaque terroriste avez élevé un appareil terrorisant à la dignité indigne de Loi

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui exercez démocratiquement et de manière républicaine la terreur en vous appuyant sur des agent.e.s zélé.e.s outillés de LBD et de bombes de désencerclement qu’ils n’hésitent pas à utiliser sur des adolescent.e.s ou des personnes âgé.e.s au nom du maintien de l’ordre républicain

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui inventez des nouvelles manières de dominer et d’asservir

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui édifiez le Républicascisme comme un rempart contre nos émancipations

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui grossissez les rangs du Républicascisme et aimez tabasser des personnes désarmé.es alors que la culture du viol et de l’emprise hétéropatriarcale se défait

Vous n’aurez pas nos nuits

Vous qui inventez de nouveaux rouages de contrôle numériques et immatériels

Vous n’aurez pas nos nuits

Nous marcherons toujours pour nos libertés

Nous sommes inépuisables

Nous sommes irrécupérables

Nous sommes aimant.e.s

Nous sommes vulnérables

Nous sommes fort.e.s de notre vulnérabilité

Nous danserons jusqu’à la fin de nos jours qui s’épuiseront dans nos nuits

Vous n’aurez pas nos nuits

Car nos nuits sont plus belles que vos jours

Pic Leonard Porche
Cha Gonzalez

Publié par cucoandcuca

Transgendered and queer activist /Hacker transgender, performer, détourneur(e) des codes, j'interviens dans les espaces publics les Musées et les dancefloors

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :