Cuco au Grand Palais à Soup No soup

Cuco a mangé sa soupe thaï, comme tout le monde et surtout avec tout le monde.

Cuco s’est mis à table et a partagé sa soupe avec 5 touristes chinoises.

Cuco a apprécié ce moment de convivialité.

Cuco a trouvé la soupe délicieuse et en a même repris : il y avait du tofu, des champignons et du gingembre.

Cuco s’est fait accueillir par des serveurs qui ont crié Welcome !

Cuco a parlé espagnol, anglais et français.

Cuco a parlé avec 3 françaises, 1 français, 1 italien, 5 chinoises, 1 américain.

Cuco s’est fait beaucoup photographier sans qu’on lui demande l’autorisation.

Cuco a accepté de se faire photographier quand on le lui demandait.

Cuco s’est fait photographier par deux petites jumelles de 6 ans qui avaient 2 énormes appareils photos.

Cuco s’est fait aborder par Alexandre qui a aimé cette façon que Cuco a de s’intégrer et de participer, mine de rien.

Alexandre a dit à Cuco que les gens avaient plus envie de photographier Cuco que le Grand Palais.

Cuco est heureux de faire un peu concurrence à la fascination du spectateur pour le monument, heureux aussi d’ouvrir cet espace paradoxal de douceur.

Cuco a répondu à beaucoup de questions en disant seulement qu’il s’appelait Cuco.

Cuco a dit 1 fois Me llamo Cuco.

Cuco a dit plusieurs fois My name is Cuco.

Cuco s’est fait aborder par une femme qui lui a dit : Bravo, vous êtes magnifique !

Cuco s’est fait acoster par une femme très gentille, brandissant la feuille de salle de l’événement, qui lui a demandé s’il faisait partie de l’Evénement.

Cuco s’est fait aborder par 3 filles qui très sérieusement lui ont demandé pourquoi il s’était déguisé comme ça, et si il faisait partie de l’événement. Cuco a répondu qu’il n’était pas déguisé qu’il ne faisait pas partie de l’Evénement et qu’il s’appelait Cuco.

Cuco n’a fait que s’inscrire doucement et simplement dans le dispositif de Rirkrit Tiravanija qui en soi interroge et dépasse le format traditionnel de l’œuvre d’art et le dispositif de l’exposition.

Cuco, comme Rirkrit Tiravanija, souhaite transformer l’espace de l’art en lieu d’interaction sociale, où s’invente un certain type de rencontre et une qualité particulière d’échange. Cuco n’existe que grâce ou à cause de ça.

Cuco aime l’idée d’inventer de nouveaux rapports au monde fondés sur la réciprocité, la convivialité et l’hospitalité, c’est pourquoi il a aimé participer à Soup no soup, banquet géant et gratuit.

Cuco a reçu une photo Polaroïd de la part des touristes chinoises

Des touristes chinoises offrent un polaroid à Cuco

Cuco s’est promené un peu dans le Grand Palais puis est sorti.

Cuco a quitté le Grand Palais tranquillement et a marché presque jusqu’aux Champs Elysée.

Cuco a trouvé la recette de la soupe thaï végétarienne qui était servie et la partage avec vous :

http://www.gourmet-vegetarien.com/soupe-thai-vegetarienne/

Cuxaro coxaro cuxara caxara

Haxara blaxara mosxara loxoro xoxoro roxaro

paxara raxara sosxara texara nerxara

axaro losxaro transxaros sexxaros uaxaros lesxaros

perxaros uaxaros nosxaros

( parlons le loxoro pour soutenir les transexuels péruviens)

loxoro

Dans le film retentit le loxoro, qu’on peut assimiler au «javanais», argot conventionnel issu de la langue française qui consiste à intercaler dans les mots des syllabes. Dans le cas du loxoro, les mots sont décomposés en syllabes, avec l’ajout d’un suffixe variable, «xara», «xoro», «xiri», «xuru», etc.

la panne ( hommage à 4,33′ + Corps VS Machine)

Cuco est arrivé au milieu de la nuit Chez Moune à la soirée Corps VS Machine

Cuco a aimé danser sur les rythmes de la dj Aurélie Cardoso

Cuco a aimé voir la dj AZF chauffer le dancefloor

Cuco a aimé regarder la garde rapprochée de CorpsVsMachine

se déhancher joyeusement collée à la table de mix

Mais ce que Cuco a préféré, c’est quand soudain tout s’est arrêté.

Comme dans un rêve de spectacle Réalisé

une panne de courant a immobilisé le dancefloor

Cuco a aimé assister au bug électro-machinique

Cuco a aimé ressentir le malaise des danseurs transpirants désorientés et esseulés, comme des pingouins sur la banquise n’osant même plus se regarder

(au féminin ressentir le malaise des danseuses transpirantes, désorientées et esseulées comme des pingouines sur la banquise n’osant même plus se regarder)

participant malgré eux à l’avènement d’un pur moment de  poésie

Cuco a aimé la poésie de la panne

Cuco a aimé la poésie du dancefloor qui se défait et se délite sous nos yeux

Cuco a aimé participer à ce moment collectif de rien.

Corps VS Machine

Une déclinaison de 4,33′

la formule du 21 janvier qu’en bon animal machine Cuco a faite sienne

Dans cette trouée silencieuse,

dans ce grand vide collectif,

dans ce chaos presque silencieux,

il s’est passé quelque chose.

Après ce temps suspendu si beau

Cuco  s’est dit qu’il valait mieux partir

Autoportrait asturien

cuco/cuca : pronounced COO-koh/COO-kah, sustantivu (noun), alverbiu (adverb).

A cuckoo bird (Cuculus canorus) also known in Asturias as cuquiello or cuquiel.lu (pronounced koo-kiey-TSOO).

Cutey-pie or darling, but also wary and cunning as in a mischievous child.  A clever person or animal with foxy behavior or someone shrewd enough to get what it wants.

Synonyms at observant, watchful, smart, astute, perspicacious, savvy, adroit, quick, nimble-witted and cagey.

Diminutive forms are cuquín, cuquina and cuquino,                                                                      also used as terms of endearment with loved ones.

Could be related to the ‘brood parasite’ tactic of the common European cuckoo. The cuckoo gets its name from its call (‘goo-KOO’), usually given on open perches. A grayish bird with a slender body and long tail, it is known for being a clever opportunist. Females observe warblers in their nests and when the mother is away will push out an egg and lay one of their own. The warbler then feeds the cuckoo hatchling as its own. Thus, the meaning of ‘cucu’ or ‘cuca’ in Asturian may be a reference to the bird’s shrewd behavior.

Usage examples:
“Escuita, el cucu ta cantando” (Listen, the cuckoo is singing)
“Ya mui cucu.” (He’s very clever)
“Vaya cuca ye la to prima, nun se-y escapa na!” (Your cousin sure is quick-witted, she gets them all on the fly!)
“Que pasou, cuquín, mancástete la pierna?” (What happened, honey, did you hurt your leg?)
« Echanos otru culín de sidra, cuco. » (Pour us another glass of cider, son)
“Ven, cuquina, ven!” (Come hither, cuteypie! [as told to a wary child or animal])

Derived usage:
“La vuelta’l cucu” (a somersault)
“El páxaru cuquel.lou pa mi” (The bird sang to me [from the verb ‘cuquel.lar’, pronounced koo-kay-TSAR], referring to birdsong).)

Le monde est rond (non performance to GS)

Cuco a dessiné des ronds dans la salle aux miroirs de Yahoi Kusima

Cuco est resté longtemps dans la salle aux miroirs

Cuco s’est fait photographier par des japonais

Cuco s’est fait photographier par de nombreux inconnus, qui parfois chuchotaient et disaient, oui ça doit être une performance

Cuco a été interrompu dans son activité de dessin par le gardien

Le gardien a demandé à Cuco ce qu’il faisait là

Cuco a répondu qu’il ne faisait là rien de spécial

Le gardien a dit avec votre masque vous faites peur aux enfants

Cuco a dit Ah bon pourtant je n’ai pas vu d’enfants

Le gardien a demandé depuis combien de temps il était là

Cuco a dit je ne sais pas, pas très longtemps

Le gardien a expliqué à Cuco que pour faire une performance il faut demander une autorisation au Centre Pompidou.

Cuco a répondu Je ne fais pas une performance, je visite l’exposition.